TABAgisme et troubles PSYchiques : contrat d’amorçage visant à préparer une recherche interventionnelle et participative au sein d’Établissements et Services et Médico-Sociaux (TABAPSY)

Résumé de soumission

Contexte scientifique

 

Alors que la population française compte 34,5% de fumeurs, plus de 60 % des personnes atteintes de troubles psychiques prises en charge par les structures psychiatriques consomment du tabac. La prévalence du tabagisme chez les soignants de ces établissements, qui est également supérieure à celle de la population générale.
Alors que nous sommes relativement bien renseignés sur la situation en psychiatrie, et que des recherches et des interventions témoignent d’une prise de conscience du problème que constitue le tabagisme au sein des établissements psychiatriques, nous avons beaucoup moins d’information sur la situation dans les Établissements et Services Médico-Sociaux (ESMS), qui accueillent également des personnes atteintes de troubles psychiques.

La nécessité d’interventions ciblées contre le tabagisme à destination des personnes atteintes de troubles psychiques et des personnels des ESMS, comme le recommande par exemple l’ANESM, ne fait donc aucun doute.

Malheureusement, l’absence de données sur la prévalence du tabagisme, la nature des résistances que suscite la lutte contre le tabagisme, la rareté des expérimentations et des retours d’expérience, rendent difficile la formulation d’une recherche interventionnelle bien justifiée et adaptée. C’est pourquoi nous proposons un projet de type “contrat d’amorçage” dans cadre du volet 3 “Arrêt du tabac chez les patients non cancéreux et recherche en services de santé”.

 

Objectifs

 

Dans le cadre de ce contrat d’amorçage nous comptons poursuivre deux types d’objectifs : des objectifs de connaissances visant à éclairer la place du tabac au sein des ESMS (objectifs 1 à 4) ; des objectifs d’intervention visant à constituer un réseau pluridisciplinaire et à construire une intervention adaptée au sein de différents ESMS (objectifs 5 et 6) : 1/Mesurer la prévalence du tabagisme chez les professionnels et les usagers de plusieurs ESMS ; 2/Comprendre les représentations des professionnels et des usagers vis à vis du tabagisme de ces ESMS ; 3/Identifier les politiques des ESMS vis-à-vis du tabac ; 4/Identifier les interventions, pratiques et outils adaptés dans les actions de santé publique anti-tabac à destination des personnes atteintes de troubles psychiques ; 5/Constituer un réseau de chercheurs, d’usagers, de professionnels et de gestionnaires de six ESMS ; 6/Sur la base des données recueillies, construire une recherche interventionnelle participative ciblée et adaptée aux besoins des usagers, des professionnels et des établissements.

 

Méthodes

 

Le projet comporte quatre tâches :

1/ Constituer et animer un réseau d’usagers, de professionnels et de chercheurs, dans le cadre de la PRSM-HP, via des séminaires pluridisciplinaires ;

2/Effectuer un état des lieux sur la prévalence du tabagisme, les représentations, les pratiques et les besoins des usagers et des professionnels via l’administration de questionnaires, complétés par des observations et d’entretiens semi-directifs ;

3/Effectuer un inventaire des interventions anti-tabac et des outils susceptibles d’être déployés auprès des personnes atteintes de troubles psychiques ;

4/Élaborer de façon transversale et participative, un projet recherche interventionnelle pertinent au regard des besoins du terrain.

 

Résultats attendus

 

– Déterminer le taux de tabagisme dans les ESMS de la PRSM-HP ;
– Meilleure compréhension de la place du tabac dans les ESMS.
– Identification des obstacles et des leviers de la lutte contre le tabagisme dans ces établissements.
– Identification de modalités d’intervention et d’évaluation de ces interventions appropriées.

 

Perspectives

 

L’ensemble de ces informations nous permettra d’élaborer un projet de recherche interventionnelle de lutte contre le tabagisme dans les ESMS.

Synthèse finale du projet

Equipes du projet

Coordonnateur : LEPLEGE Alain

N° ORCID : 0000-0003-4467-8000

Structure administrative de rattachement : Université Paris Diderot

Laboratoire ou équipe : PRSM-HP (Plateforme de Recherche sur la Santé Mentale et le Handicap Psychique)

Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER