Parcours inclusif du jeune enfant ayant un trouble du spectre autistique scolarisé dans les Unités d’Enseignement Maternelle : quelle articulation entre le milieu spécialisé et le milieu ordinaire ? (TSAUEM)

Résumé de soumission

Contexte : Les Unités d’Enseignement Maternelle (UEM) visent à permettre aux jeunes enfants avec Trouble du Spectre Autistique (TSA) orientés vers un établissement médico-social, de bénéficier progressivement et de façon adaptée d’une scolarisation en classe ordinaire de maternelle. Ces unités s’inscrivent ainsi dans le cadre de l’école inclusive (MEN, 2005) qui vise la reconnaissance et la réussite de tous les élèves quelle que soit leur différence (Plaisance et al., 2007).
Les résultats de deux recherches interdisciplinaires menées en crèche et à l’école maternelle ont révélé à la fois les effets contrastés de l’accueil en milieu ordinaire sur le développement social de l’enfant (particulièrement pour les enfants avec TSA), les difficultés rencontrées par les professionnels et l’importance de la coordination inter institutionnelle et du rôle des parents dans le parcours d’inclusion (Bedoin, Guirimand & Janner-Raimondi, 2015 ; Thouroude, 2012). Il apparaît dès lors intéressant de réinterroger ces résultats dans le cadre des UEM qui reposent sur une articulation inédite entre le milieu spécialisé et le milieu ordinaire en lien avec les spécificités de l’autisme.
Quels sont les effets des UEM sur le développement cognitif, social et émotionnel des enfants avec TSA? Quelles sont les conditions susceptibles de favoriser ce développement lors des transitions entre le milieu spécialisé et le milieu ordinaire ? Quelle est la place des parents dans ce parcours d’inclusion ? Comment s’articule l’activité des différents professionnels dans ce parcours ?

 

Objectifs : Cette recherche repose sur l’étude du parcours d’inclusion des enfants avec TSA scolarisés en UEM durant une année scolaire et vise plus particulièrement à identifier les freins et les leviers à l’inclusion des enfants à travers deux niveaux d’analyse : (a) le développement cognitif, émotionnel et social du jeune enfant et (b) les relations entre l’école et les différents partenaires dont les parents.

 

Méthodes : Deux UEM de la région Normandie constituent le terrain de la recherche. Cette recherche empirique s’étend sur une année scolaire. Le caractère singulier de cette recherche est de constituer des équipes mixtes (universitaires, professionnels, membres d’associations de parents d’enfant(s) avec autisme, personnes avec autisme) et de s’appuyer sur des ancrages théoriques divers (psychologie cognitive, psychologie sociale, sociologie interactionniste…).
Le développement des jeunes enfants avec TSA est étudié à l’aide de méthodes quantitatives et qualitatives reposant sur des outils de recueil de données différents dont des observations in situ, des entretiens semi-directifs et compréhensifs avec les professionnels et des tests standardisés auprès des jeunes enfants.
Les relations entre l’école et la famille seront investiguées à partir d’entretiens d’auto confrontation avec les parents. Des entretiens semi directifs seront également menés avec les professionnels du secteur médico éducatif et les professionnels de l’éducation nationale.

 

Perspectives : L’identification des feins et des leviers au parcours d’inclusion du jeune enfant en UEM ouvre la voie d’une part, au développement de recherches actions dans le cadre de parcours en formation initiale et continue des professionnels. Ces actions de formation pourront s’appuyer sur les résultats de la recherche tant au niveau de l’actualisation des connaissances sur le développement du jeune enfant avec autisme, que du point de vue des processus mis à l’œuvre dans le travail interprofessionnel associant les parents.
D’autre part cette recherche peut alimenter la réflexion concernant ces nouvelles modalités de scolarisation et s’inscrire dans un continuum de recherches relatif aux prochains plans autisme.

Equipes du projet

Coordonnateur : ANDRE Amael

N° ORCID : 0000-0001-7634-019X

Structure administrative de rattachement : Université de Rouen-Normandie

Laboratoire ou équipe : CIRNEF EA 7454

N° RNSR : 201722474J


Autres équipes participantes :

Responsable 2 : AMIOT Leslie
Université de Rouen Normandie, CRFDP, EA 7475


Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER