Observatoire Santé Environnement Local : Identifier, Quantifier et Réduire les inégalités Sociales et environnementales de santé du nouveau-né.

Résumé de soumission

Contexte

Le nouveau-né, de par la grande fragilité de son organisme à la naissance, constitue un groupe de population particulièrement sensible à la qualité de son environnement. Plus précisément, le contexte social peut influencer la survenue de la grossesse, son déroulement et son suivi, la santé de la femme enceinte et aussi le devenir du fœtus et la survie du nouveau-né. Les inégalités sociales de santé (ISS) peuvent ainsi se creuser pour ce groupe de population. Souvent, les constructions socio-territoriales et l’aménagement du territoire contribuent à la persistance, voire à l’augmentation de ces inégalités de santé sur les territoires. Aujourd’hui, pour réduire les ISS, des dispositifs nationaux et régionaux sont mis en place afin de réduire les expositions environnementales et améliorer la santé. Depuis 2015, la ville de Strasbourg et l’Eurométropole de Strasbourg, se sont engagées dans les Contrats Locaux de Santé II (CLS II) pour répondre à un enjeu principal : Réduire les inégalités sociales et territoriales de santé.
Objectifs- Afin d’améliorer la connaissance des territoires en matière de santé (état de santé et déterminants de santé), l’objectif est de mettre en évidence les inégalités territoriales et sociales spécifiques au territoire de l’Eurométropole de Strasbourg à une échelle fine. Ainsi, la question soulevée dans ce présent projet est : « Quelles sont les facteurs de l’environnement de vie qui en s’accumulant pourraient aboutir à la persistance, voire à l’aggravation des inégalités de santé sur les territoires de l’Eurométropole de Strasbourg ? ». Cette question sous-tend l’hypothèse suivante : le cumul, sur un territoire, de conditions de vie défavorables (environnement physique, socio-économique et sanitaire) et de facteurs personnels (statut socio-économique, âge) conjugués à un recours aux soins inadapté des femmes enceintes ou des jeunes mères induirait un risque sanitaire accru pour le nouveau-né.

 

Méthode

Ce projet est organisé autour de 3 étapes successives et complémentaires :
1-La première étape consistera à décrire les disparités socio-spatiales au regard d’une variété d’expositions environnementales (pollution atmosphérique, bruit, etc.) et d’aménités (espaces verts, accès aux services de soins et aux professionnelles de santé, espaces de loisir, équipements sportifs, etc.) au travers d’un Observatoire Santé-Environnement Local. Sur la base de l’observatoire local de santé de l’Eurométropole de Strasbourg initié actuellement par l’Observatoire régional de la santé d’Alsace (ORS Alsace) croisant des déterminants socio-économiques avec des indicateurs de santé, notre démarche consiste à enrichir ce dispositif en intégrant des données caractérisant la qualité de l’environnement de vie (nuisances environnementales, aménagement urbain, aménités et défaveur sociale) ; une telle plateforme rassemblera, à terme, de façon homogène, les données qui faciliteront l’analyse des interactions avec l’environnement au cours de la vie.
2- La deuxième étape consistera à décrire les inégalités sociales de santé vis-à-vis de la distribution spatiale de différents évènements de santé observés chez le nouveau-né. Nous nous attacherons à identifier les zones de cumul de défaveur afin d’orienter les interventions en mobilisant des approches spatiales. A l’issue de cette étape, nous pourrons déterminer statistiquement sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg la présence de zones qui cumulent une défaveur socio-économique, un faible (ou non) recours et accès aux soins ou à d’autres aménités, ou d’un milieu de vie marqué par de fortes nuisances environnementales et par un sur-risque sanitaire.
3-Enfin, la dernière étape, en conjuguant l’ensemble des familles de variables considérées dans ce projet, examinera les relations complexes entre ces familles de variables. En mobilisant une approche innovante en santé environnementale (les modèles d’Equations structurelles), nous pourrons quantifier les relations causales directes et indirectes décrites dans notre modèle théorique (Nuisance environnementale, qualité de vie et santé du nouveau-né).

 

Retombés et perspectives
Dans une politique dynamique de développement durable et de préservation de l’environnement que l’Eurométropole de Strasbourg a initié depuis les années 2000, notre projet collaboratif est une occasion unique d’alimenter et de documenter le lien entre l’environnement et la santé sur le territoire au travers un observatoire « santé-environnement » unique.
De plus, ce projet propose une analyse innovante de la combinaison environnement-santé via i) un système d’information unique à destination des chercheurs, des scientifiques et des décideurs avec l’élaboration de l’Observatoire santé – environnement Local ; ii) la mise en place d’un modèle spatiale pour analyser les liens entre l’environnement et la santé.
Notre approche multidisciplinaire et multi-acteurs des inégalités socio-environnementales de santé, alliant des chercheurs (de différentes disciplines épidémiologie et géographie de la santé), des acteurs locaux (ATMO Grand-Est et ORS) et des décideurs (élus de l’Eurométropole de Strasbourg) répond à la fois aux objectifs du CLS II dans lequel l’Eurométropole de Strasbourg s’est engagée, et aux objectifs de recherche prioritaires dans un contexte de santé publique français.
La mobilisation de données collectées en routine par les différentes institutions et collectivités sur le territoire de l’Eurométropole pour alimenter l’observatoire locale santé-environnement pour lutter contre les inégalités sociales et environnementales de santé constitue une approche transposable à d’autres agglomérations qu’elles présentent ou pas le même schéma de lecture des inégalités sociales et environnementales.

Equipes du projet

Coordonnateur : KIIHAL Walida

Structure administrative de rattachement : Université de Strasbourg

Laboratoire ou équipe : Laboratoire Image, ville, environnement (UMR 7362)

N° RNSR : 201320509R


Autres équipes participantes :

Responsable 2 : DEGUEN Séverine
EHESP - Département santé-environnement-travail et génie sanitaire


Responsable 3 : RIVIERE Emmanuel
Association Atmo Grand Est


Responsable 4 : IMBERT Frédéric
Observatoire Régional de Santé - Alsace


Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER