Inégalités socio-territoriales dans la consommation de substances psychoactives

Résumé de soumission

Contexte scientifique :

Les caractéristiques des zones où résident les personnes influent sur leurs consommations de substances psychoactives (SPA). Les études existantes sont souvent anciennes, ne prenant pas en compte les changements récents dans les prévalences de consommation, mais aussi les divers changements dans les réglementations associées à ces substances.

 

Objectifs :

L’objectif de ce projet est de mieux comprendre l’effet des facteurs de l’environnement social et économique des personnes sur la consommation de SPA, en particulier l’effet des caractéristiques de chaque quartier en termes de niveau socio-économique mais également en termes d’offre et de disponibilité de ces substances, afin de déterminer les inégalités socio-territoriales associées à la consommation de tabac, d’alcool et de cannabis.

 

Méthodes :

Les données de la cohorte TEMPO, mise en place en 1991 chez des enfants de 4 à 18 ans et suivis jusqu’en 2020, seront utilisées. Des données longitudinales de géolocalisation et de consommation de SPA sont disponibles pour les 3401 sujets ayant participé à au moins une vague.
Afin de mettre en évidence l’existence des effets contextuels et de quantifier dans quelle mesure ils contribuent à expliquer l’hétérogénéité entre individus sur la consommation des différentes SPA, des modèles multiniveaux seront développés afin de tenir compte de la structure hiérarchique sur 3 niveaux des données avec l’individu niché dans la famille, elle-même nichée dans le quartier.

 

Résultats attendus :

L’étude permettra une meilleure connaissance et compréhension des inégalités socio-territoriales de la consommation de SPA dans la population générale française et sera ainsi une aide pour définir les politiques publiques, notamment dans la mise en place de mesures permettant une réduction de ces inégalités sociales pour permettre ainsi une réduction de la consommation de ces substances, en particulier chez les jeunes.

Equipes du projet

Coordonnateur : DOTSIKAS Katharine

N° ORCID : 0000-0001-5023-5201

Structure administrative de rattachement : Sorbonne Université

Laboratoire ou équipe : Institut Pierre Louis d'Epidémiologie et de Santé Publique (IPLESP)

N° RNSR : 201420917E

Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER