Groupe de recherche interdisciplinaire et communautaire sur la Réduction des Risques liés à l’usage de drogues

Résumé de soumission

Contexte : Historiquement, la politique de réduction des risques (RdR) a pu s’illustrer comme une approche de santé publique particulièrement pragmatique et efficace pour répondre aux différents enjeux associés aux consommations de substances psychoactives durant l’urgence épidémiologique du VIH. Issue de l’approche communautaire, la politique de RdR a permis, grâce à la transmission de savoirs expérientiels et à la diffusion d’un ensemble d’outils et de services, d’apporter une réponse adaptée aux pratiques et aux besoins des personnes qui consomment des substances psychoactives (PQCS). Mais 30 ans après l’institutionnalisation de la RdR dans les politiques publiques françaises, nous constatons la mise à la marge de la dimension communautaire, des réticences à déployer des interventions pourtant jugées efficaces (salles de consommation, accompagnement à l’injection, traitement de substitution injectable) et des difficultés à proposer des interventions innovantes.

 

Objectifs : Afin de nous assurer de pouvoir répondre de manière adaptée et efficace aux problématiques que rencontrent les PQCS actuelles et futures, nous proposons de mettre en œuvre un groupe de recherche interdisciplinaire et communautaire ayant plusieurs objectifs : améliorer et développer les connaissances (usages, populations, interventions, critères de jugement, …) ; identifier les interventions RdR pour la santé publique ; améliorer l’évaluation des interventions (efficacité, coût-efficacité) ; tisser des liens avec la clinique des addictions ; participer à la transférabilité et au passage à l’échelle ; contribuer à la valorisation communautaire et grand public.

 

Méthodes : Pour cela, le réseau sera composé d’un ensemble de partenaires académiques et associatifs et aura pour lignes directrices : 1/ le développement et la centralisation des connaissances sur la RdR afin de contribuer à la mise en réseau des travaux et à l’émergence de nouvelles questions et approches ; 2/ la valorisation des recherches sur la RdR en leur donnant une visibilité et en diffusant les connaissances actualisées auprès des chercheurs, des étudiants, des institutionnels, des associatifs, des PQCS ; 3/ la transmission des savoirs par la formation d’étudiants et d’intervenants. Les différents partenaires académiques réunissent plus de dix disciplines pour une approche pluridisciplinaire et communautaire autour de la RdR : anthropologie, sociologie, psychologie sociale, sciences politiques, droit, santé publique, épidémiologie, psychiatrie, addictologie, mathématiques et économie. Les partenaires associatifs permanents sont quatre associations de représentants des PQCS qui travaillent auprès de publics spécifiques : PsychoActif (psychonautes), Techno+ (PQCS du milieu festif), Plus Belle La Nuit (PQCS fréquentant les réseaux sociaux et du milieu festif) et Nouvelle Aube (PQCS précaires). Des partenariats avec d’autres laboratoires de recherche et associations locales, nationales et internationales seront proposés grâce à des invitations à des événements et à des réflexions sur des projets de recherche (AIDES, MdM, Fédération Addiction, Correlation Network, INSHU, EuroINPUD, Laboratoire D.Werb Toronto, etc.).

 

Perspectives : Le GRIC-RdR soutiendra la recherche interdisciplinaire sur la RdR, favorisera les capacités de la communauté scientifique à proposer des projets de RdR et stimulera la création de partenariats (scientifique, associatifs, etc). L’accomplissement de la mission du GRIc-RdR a comme finalité l’augmentation des connaissances relatives aux aspects cliniques, populationnels, sociaux, économiques, politiques et sociétaux de la RdR ainsi que leur amélioration afin de guider la prévention et les politiques publiques. Ceci favorisera la promotion du concept de RdR et améliorera les soins et les services de santé offerts aux PQCS.

Equipes du projet

Coordonnateur : ROUX Perrine

N° ORCID : 0000-0002-5069-4982

Structure administrative de rattachement : Aix-Marseille Université

Laboratoire ou équipe : UMR 1252 SESSTIM (Sciences économiques et sociales de la santé et traitement de l'information médicale)

N° RNSR : 200817366W


Autres équipes participantes :

Responsable 2 : AURIACOMBE Marc
Université de Bordeaux


Responsable 3 : DONNADIEU-RIGOLE Hélène
Université de Montpellier


Responsable 4 : DEUFFIC-BURBAN Sylvie
INSERM


Responsable 5 : LE NAOUR Gwenola
Science Po Lyon


Responsable 6 : BISIOU Yann
Université Paul Valéry Montpellier 3


Responsable 7 : LEVY Joachim
Nouvelle Aube


Responsable 8 : CHAPPARD Pierre
PsychoActif


Responsable 9 : PEREZ Fabrice
Techno+


Responsable 10 : LE BRUN GADELIUS Maela
Plus Belle La Nuit


Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER