Effets de la stimulation environnementale sur le risque de rechute dans l’addiction aux drogues (STIIMENVTREATADD)

Résumé de soumission

Aider les personnes souffrant d’addiction à arrêter ou contrôler leur usage est donc un enjeu majeur de santé publique. Malheureusement, l’efficacité des thérapies actuelles est limitée. La découverte de nouvelles stratégies thérapeutiques repose sur notre capacité à mettre en œuvre des approches conceptuelles originales, en rupture avec les paradigmes classiques, et en associant des partenaires d’horizons différents.

 

Depuis une dizaine d’années, notre laboratoire, le Laboratoire de Neurosciences Expérimentales et Cliniques (LNEC), spécialisé dans la recherche fondamentale sur le modèle animal, s’est intéressé à la possibilité d’utiliser l’environnement enrichi (EE) pour traiter l’addiction. L’EE est généralement constitué d’une cage de grande taille contenant une roue d’activité et plusieurs jouets changés périodiquement afin de stimuler l’activité, la curiosité et l’exploration des animaux. Au sein de cet environnement, les animaux peuvent choisir d’interagir, quand et s’ils le veulent, avec leurs partenaires sociaux et les différents objets à leur disposition. Plusieurs évidences expérimentales ont démontré que l’EE produit des effets bénéfiques sur plusieurs pathologies neurologiques, neurodégénératives et psychiatriques.

 

Dans ce projet, nous voulons étudier les déficits comportementaux et neurobiologiques associés à l’addiction dans un environnement qui vise à simuler la complexité de la vie réelle.

 

Pour cela nous devons utiliser un équipement de nouvelle conception, le Phenoworld qui permet d’étudier le comportement des animaux dans un milieu semi-naturel ace qui permet de mieux mimer la complexité des interactions de l’Homme avec son environnement et avec ses congénères.

 

Pour mieux interpréter et exploiter ces données nous allons collaborer avec l’équipe Icône (équipe 4) de l’Institut XLim (Université de Poitiers, CNRS 7252) qui a une expertise dans l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour l’analyse de données.

 

En bref, nous allons permettre à des rats de s’auto-administrer de la drogue et, une fois développé l’addiction, nous allons les héberger pendant une période d’un mois d’abstinence soit dans un EE constitué par le Phenoworld ou dans des cages standard d’animalerie. Pendant cette période, leur comportement (interaction social, activité physique, activité cognitive, etc) sera continuellement enregistré (24h/24h). A la fin de l’abstinence, les animaux seront à nouveau réexposés aux cages d’auto-administration et soumis à un test de rechute. Finalement, nous effectuerons une analyse « a posteriori » pour établir les relations entre le comportement individuel pendant l’abstinence et les taux de rechute.

 

 

Ces expériences nous permettront de déterminer 1) si l’addiction est associée à des déficits comportementaux comme la réduction des activités alternatives et de l’interaction sociale et comment ces déficits évoluent pendant l’abstinence; 2) si des comportements spécifiques peuvent prédire le succès ou l’échec de l’EE. Répondre à ces questions est fondamental afin de faciliter la translation de ces résultats précliniques à des applications cliniques.

 

 

En parallèle, grâce à la collaboration avec les psychologues de l’équipe Cognition Sociale (équipe 2) du laboratoire Cerca (Université de Poitiers, CNRS 7295) et les psychiatres de l’Unité de Recherche Clinique (URC) en psychiatrie (équipe 3) du Centre Hospitalier Laborit de Poitiers, nous allons tester chez l’Homme, les effets d’un enrichissement environnemental sur le craving et la rechute dans l’addiction. L’EE consistera en la pratique du vélo associé à des exercices cognitifs, l’utilisation de la réalité virtuelle et de la pleine conscience, sous forme de 2 séances par semaine, dans un cadre de stimulation sociale (exercice en groupe) ce qui mime au mieux l’EE chez l’animal. Les patients seront suivis pendant 4 semaines de traitement EE ou traitement habituel. A la fin de cette période, nous évaluerons le craving pour la drogue et effectuerons des mesures comportementales de cognition, réactivité au stress et des mesures biologiques associées.

 

 

Les études menées dans le cadre de ce projet mettront en lien des approches complémentaires pour comprendre comment la drogue, les différences entre individus et les caractéristiques de l’environnement interagissent diversement pour déterminer la vulnérabilité à l’addiction. Ces aspects sont cruciaux pour proposer des nouvelles thérapies pour améliorer la prise en charge de cette pathologie psychiatrique. Sur le plan des implications pour la santé, le présent projet devrait aussi avoir de multiples implications cliniques, ouvrant de nouvelles perspectives de prise en charge thérapeutique pour la santé des patients.

Synthèse finale du projet

Productions scientifiques et communications (Liste non exhaustive)

Desmercieres S, Lardeux V, Longueville JE, Hanna M, Panlilio LV, Thiriet N, Solinas M (2022) « A self-adjusting, progressive shock strength procedure to investigate resistance to punishment: characterization in male and female rats Neuropharmacology » 220(:109261)]. doi: 10.1016/j.neuropharm.2022.109261.

Equipes du projet

Coordonnateur : SOLINAS Marcello

N° ORCID : 0000-0002-0664-5964

Structure administrative de rattachement : CNRS - Université de Poitiers/INSERM

Laboratoire ou équipe : Laboratoire de Neurosciences Expérimentales et Cliniques, LNEC, Université de Poitiers, INSERM U 1084, Equipe 2 : « Neurobiologie et neuropharmacologie de l’Addiction »

N° RNSR : 201220166X


Autres équipes participantes :

Responsable 2 : CHATARD Armand
Université de Poitiers / UMR7295 CNRS - Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage Equipe Cognition Sociale (SoCog)


Responsable 3 : JAAFARI Nematollah
Centre Hospitalier Henri Laborit - Unité de recherche Clinique Pierre Deniker


Responsable 4 : CARRE Philippe
Université de Poitiers - Laboratoire UMR CNRS 7252 XLIM Equipe Icones


Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER