Devenir post-intervention des adolescents de l’essai PRALIMAP-INES. Acceptabilité et efficacité d’une intervention e-Coaching pour les jeunes adultes présentant un surpoids ou une obésité

Résumé de soumission

Contexte

Plusieurs études ont montré qu’un surpoids ou une obésité présente à l’adolescence s’accompagne d’une probabilité élevée de perdurer à l’âge adulte. Les interventions de santé publique, et en particulier de promotion de la santé, avec une orientation vers la réduction des inégalités de santé, même si elles sont efficaces à court terme, doivent être également envisagées dans une perspective à moyen terme, intégrant les notions de trajectoire de vie et de construction de la motivation à adopter des comportements préventifs. L’essai PRALIMAP-INÉS (PRomotion de l’ALIMentation et l’Activité Physique – INÉgalités de Santé) a apporté des arguments en faveur de l’efficacité d’interventions spécifiques à court terme et adaptées aux adolescents. L’importance de l’acquisition de l’autonomie, au moment du passage du statut d’adolescent à celui de jeune adulte, nous incite à proposer à ces jeunes adultes une nouvelle intervention de e-Coaching personnalisée (PRALIMAP-CINeCO), permettant de toucher une population nombreuse, éloignée et dispersée, sans contrainte d’horaire et de durée, pour renforcer les compétences d’autorégulation dans les domaines des comportements d’alimentation et d’activité physique.

 

Objectifs

L’objectif de ce projet est double :

• d’une part (volet 1), évaluer le devenir et l’impact à l’âge adulte de l’intervention, 5 ans après sa mise en œuvre chez des élèves en surpoids à 15 ans, et retracer l’évolution des trajectoires de vie depuis l’âge de 15 ans dans leurs dimensions sociales, économiques, éducatives, de santé (en particulier de surpoids),

• d’autre part (volet 2), déterminer l’efficacité d’une intervention e-Coaching en santé utilisant les nouvelles technologies qui favorise les changements de comportement en alimentation et en activité physique chez des jeunes adultes de 20 ans présentant un surpoids ou une obésité, intervention ciblant le développement d’une autorégulation autonome.
Ce volet 2 est soumis à la demande de financement dans le cadre de cet appel à projet.

 

 

Méthodes

Une intervention, essentiellement axée sur le développement de compétences psychosociales générales et spécifiques des conduites alimentaires et des pratiques en activité physique et sur le renforcement de l’autorégulation, dans un essai randomisé, utilisera des outils connectés, le e-Coaching et la coordination des acteurs du système de soins. Elle sera comparée à une intervention témoin orientant vers le système de soins usuels. L’échantillon initial prévu correspond aux adolescents qui étaient éligibles dans l’essai PRALIMAP-INES (2113 adolescents). Ils seront invités à un bilan médical et social. Les jeunes adultes présentant un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 25kg/m², avec un pourcentage de masse grasse supérieur à 25% pour les hommes et 33% pour les femmes, se verront proposer soit l’intervention e-Coaching soit une orientation vers le système de soins.

 

 

Perspectives

Les retombées attendues de cette recherche portent :
• sur les modalités de mise en œuvre du renforcement des ressources d’autorégulation des jeunes ou la nécessité de soutien. La comparaison des deux stratégies d’intervention (orientation vers le système de soins de santé vs e-Coaching) permettra d’identifier la capacité du jeune adulte à être autonome pour réussir dans la prise en charge et la gestion de son surpoids ou son obésité.
• sur l’apport des nouvelles technologies dans la prise en charge du surpoids et de l’obésité.
Depuis plus d’une décennie, la révolution technologique a profondément modifié les conditions de vie et la communication en facilitant l’échange d’informations et le développement des réseaux sociaux. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication sont également développées dans le domaine de la santé. La contribution de l’e-Coaching dans la prise en charge du surpoids et de l’obésité sera déterminée à l’aune de l’efficacité et de la transférabilité des outils utilisés.

Equipes du projet

Coordonnateur : SPITZ Elisabeth

N° ORCID : 0000-0001-7436-1974

Structure administrative de rattachement : Université de Lorraine

Laboratoire ou équipe : APEMAC EA 4360

N° RNSR : 200918432A


Autres équipes participantes :

Responsable 2 : OMOROU Yacoubou Abdou
CHRU Nancy CIC-EC 1433


Responsable 3 : LECOMTE Edith
Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)


Responsable 4 : LEVILAIN Hervé
Université de Lorraine - Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales


Responsable 5 : BÖHME Philip
CHRU Nancy - Centre Spécialisé de l'Obésité


Responsable 6 : QUINET Marie-Hélène
Rectorat de l'académie Nancy-Metz - Service santé scolaire


Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER