Création d’un Système Addictions France d’Accès Numérique aux données de santé du médico-social en addictologie pour la Communauté scientifique – SAFRANC

Résumé de soumission

Contexte : Les systèmes de collecte de données de santé, pour la recherche scientifique et l’évaluation des soins, sont devenus des instruments indispensables pour l’observation des populations et l’éclairage des politiques de santé. En France, le Système National de Données de Santé a été mis en place pour offrir une exploitation structurée de diverses sources de données de santé nationales, en particulier les délivrances médicamenteuses en officine de ville (SNIIR-AM) et les données diagnostiques et thérapeutiques hospitalières (PMSI). En revanche, il n’existe à ce jour aucune base de données de ce type pour les structures médico-sociales, qui offrent généralement des soins anonymes et gratuits, ce qui empêche la remontée des données dans les bases du SNDS. Ce manque de remontée des données de santé médico-sociales est problématique, car les structures concernées sont généralement destinées aux personnes précaires, c.à.d. celles qui ont les indicateurs de santé les plus défavorables. Dans le champ addictologique, cette problématique est majeure, car les structures médico-sociales de soins et de réduction des risques (CSAPA et CAARUD) concernent une grande majorité des prises en charge addictologiques en France.

 

Objectifs : Le système Addictions France d’accès numérique aux données de santé du médico-social en addictologie pour la communauté scientifique (SAFRANC) vise à créer un système de données numériques issues du logiciel de dossier-patient GI2A, utilisé par les 79 structures de l’association Addictions France mais aussi par des CSAPA hospitaliers. Cette base de données sera mise à disposition d’équipes de recherche labélisées pour générer des recherches multiples sur les populations concernées.

 

Méthodes : L’opérationnalisation de projet repose sur 3 work packages : 1) WP1 -Sélection et protection des données, avec l’objectif de définir les données pertinentes, d’obtenir les autorisations réglementaires, et sécuriser l’accès à la base pour éviter l’extraction de données sources. 2) WP2 – Transformation des données à des fins de recherche, avec pour objectif d’améliorer le recueil des données via la formation des équipes, d’extraire les données, de les nettoyer et les transformer, d’assurer la représentativité de l’échantillon, d’apparier les données aux SNDS et de préparer l’interopérabilisation de SAFRANC avec d’autres systèmes d’information.
. Et 3) WP3 – Accessibilité des données aux acteurs de la recherche, acteurs locaux et institutions publiques, avec pour objectif la mise à disposition sécurisée des données, la création de documentation et de formation sur la base de données et la communication auprès de la communauté de la recherche

 

Perspectives : SAFRANC sera la première base nationale de données de santé en addictologie. Non-exhaustive, elle couvrira à terme une proportion significative des structures addictologiques du médico-social. Le chainage avec le SNDS offrira des possibilités d’exploitation inédites en France sur ces populations. Enfin, SAFRANC sera un dispositif pionnier pour l’exploitation des données issues du champ médico-social français, au-delà même du domaine des addictions.

Equipes du projet

Coordonnateur : COUDERC Clotilde

N° ORCID : 0000-0003-4953-791X

Structure administrative de rattachement : Association Addictions France


Autres équipes participantes :

Responsable 2 : NAASSILA Mickael
Société Française d’Alcoologie (SFA)


Responsable 3 : BECK François
Santé Publique France


Responsable 4 : HAZO Jean-Baptiste
Direction de la recherche des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES)


Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER