Apprendre à adapter son logement pour prévenir la chute au domicile : recherche collaborative en milieu HLM ciblant des personnes âgées concernées par la chute (EducPAlog)

Résumé de soumission

Contexte : Une revue systématique de la littérature internationale indique que 30% des personnes de 65 ans et plus est concerné par la chute [1]. La chute comporte plusieurs facteurs de risque [2]. Les interventions multifactorielles peuvent réduire le taux de chute [3] et sont recommandées auprès des personnes présentant un risque élevé de chute [4]. L’éducation thérapeutique du patient y est considérée comme une composante pertinente [5][6][7]. Or bien que la sécurisation du domicile constitue une action efficace pour réduire les chutes des personnes âgées [3], l’éducation centrée sur la personne pour l’aménagement de son logement n’est que peu documentée dans la littérature. Les expériences éducatives rapportées sont en majorité une transmission d’informations collectives sur les risques domiciliaires (ex : programme PIED au Québec et en France, programme de préservation de l’autonomie des personnes âgées« PAPA » développé par les CRAM) ou la mise à disposition de guides pour l’adaptation du logement (ex : guide INPES). Moins de la moitié des aménagements préconisés par les professionnels (ergothérapeutes, etc.) sont réalisés par les habitants [5]. Le concept d’Identité-Logement (IL) éclaire le lien significatif développé par la personne âgée avec son logement [8]. Impulsant des stratégies de défense, l’IL pourrait être à la source de certaines réticences de l’habitant à modifier son lieu de vie. Mais l’IL peut aussi évoluer grâce à des stratégies d’apprentissage permettant à la personne de s’adapter au fil du temps [9].

 

Objectifs : Cette recherche vise à modéliser une intervention éducative spécifique aux Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH), destinée au locataire âgé de 65 ans et plus, concerné par la chute, pour qu’il puisse adapter son logement dans le but d’éviter la récidive. Une première étude exploratoire réalisée en 2014-2016 au sein de l’Entreprise Sociale pour l’Habitat Antin Résidences a permis de concevoir un premier prototype de modèle éducatif. En premier lieu, il s’agira d’adapter ce modèle éducatif à deux autres Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH) : Aiguillon Construction à Rennes et Norévie à Douai. En second lieu, il s’agira d’évaluer les trois expérimentations pour en définir les impacts et valider un modèle éducatif type, transférable à d’autres ESH.

 

Méthode : L’approche théorique suit un modèle écologique inspiré de Bronfenbrenner [10]. Nous nous appuyons sur une méthode de recherche collaborative orientée par la conception [11] se basant sur une démarche de conception itérative menée de manière collaborative entre chercheurs et praticiens. Un comité de recherche formé de locataires âgés, de professionnels des ESH (gestionnaires de sites, hôtesses, techniciens), de professionnels de santé (gériatre, ergothérapeutes, pharmacien) et de chercheurs, élabore et met en œuvre le protocole, valide les résultats de la recherche. La population cible est sélectionnée sur chacune des ESH par choix raisonné. Au total, 16 locataires âgés de 65 ans et plus, concernés par la chute et souhaitant adapter leur logement. Les professionnels de l’ESH et les ergothérapeutes animant les séances éducatives et participant à la formation sont sélectionnés par l’ESH. Le recueil de données est effectué grâce à des focus group avec les professionnels, des entrevues semi-dirigées avec les locataires et les professionnels, la consultation de documents, l’observation des séances éducatives. L’analyse des retranscriptions suit une méthode d’analyse thématique [12]. Les résultats et processus des trois expérimentations (étude exploratoire et recherche présente) sont analysés pour définir les impacts sur la population ciblée et sur l’ESH. L’efficacité du modèle est évaluée à l’aide de critères sur le repérage de la chute (avant et après travaux) et d’autres critères sur l’évolution de l’identité-logement et l’amélioration de la qualité de vie au domicile. Cette évaluation finale aura aussi comme objectif de définir des invariants du modèle devant nécessairement être présents pour que ce modèle soit utilisable quelque-soit le contexte, d’une part et des adaptations possibles de ce modèle, d’autre part. La finalité sera de pouvoir proposer un modèle transférable au contexte d’une ESH.

 

Perspectives : Cette recherche a comme finalité de proposer un modèle éducatif transférable aux Entreprises Sociale pour l’Habitat dans le cadre de l’adaptation du logement des locataires âgés, et pourrait devenir une composante de l’éducation thérapeutique du patient préconisée aux personnes à fort risque de chute concernées par les programmes multifactoriels de prévention de la chute (type Paerpa) [13].

 

 

Références citées : 

1. Gillespie LD, Robertson MC, Gillespie WJ, Lamb SE, Gate S, Cumming RG, et al. Interventions for preventing falls in older people living in the community. Cochrane Database Syst Rev 2009; 15(2):CD007146. . doi: 10.1002/14651858.CD007146.pub2.

2. Société Française de Gériatrie et de Gérontologie (SFGG), Haute Autorité de Santé (HAS). Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées : Argumentaire. Saint-Denis La Plaine: HAS; avril 2009 : 75 p.

3. Gillespie LD, Robertson MC, Gillespie WJ, Sherrington C, Gates S, Clemson LM, et al. Interventions for preventing falls in older people living in the community. Cochrane Database Syst Rev 2012; 9:CD007146.

4. Société Française de Gériatrie et de Gérontologie (SFGG), Haute Autorité de Santé (HAS). Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées – Saint-Denis La Plaine : HAS, avril 2009 : 19 p.

5. Bourdessol H, Pin S (dir.), Réseau francophone de prévention des traumatismes et de promotion de la sécurité. Référentiel de bonnes pratiques : Prévention des chutes chez les personnes âgées à domicile. Saint-Denis: INPES; 2005 : 155 p.

6. American Geriatrics Society, British Geriatrics Society and American Academy of orthopaedic Surgeons Panel on Falls Prevention. Guideline for the prevention of falls in older persons. J Am Geriatr Soc . 2001;49(5):664-72.

7. Tinetti ME. Clinical practice: preventing falls in elderly persons. N Engl J Med. 2003;348(1):42-9.

8. Trévidy F, d’Ivernois JF, Gagnayre R, Mourad JJ. Identité-logement et gestion du risque de chute chez les personnes âgées. Le sujet dans la Cité : revue internationale de recherche biographique. 2011(2):109-20.

9. Trévidy F, Ivernois (d’) JF, Mourad JJ, Brugidou G, Gagnayre R. Une modélisation de l’identité-logement pour une éducation de la personne âgée au risque de chute à domicile. Educ Ther Patient/Ther Patient Educ. 2015; 7(1): 10102

10. Bronfenbrenner U. The ecology of human development: experiments by nature and design. Cambridge (Etats-Unis): Harvard University Press; 1979.

11. Sanchez E, Monod-Ansaldi R. Recherche collaborative orientée par la conception : Un paradigme méthodologique pour prendre en compte la complexité des situations d’enseignement-apprentissage. Education et didactique. 2015; 9(2):73-94.

12. Paillé P, Mucchielli A. Chapitre 11. L’analyse thématique. Dans : Paillé P, Mucchielli A. L’analyse qualitative en sciences humaines et sociales. 3e éd. Paris : Armand Collin; 2012:231-314.

13. Haute Autorité de Santé. Cadre référentiel ETP Paerpa : Prévention des chutes. Saint-Denis La Plaine: HAS; septembre 2014 : 6p.

Synthèse finale du projet

Productions scientifiques et communications (Liste non exhaustive)

Revues à comité de lecture :

Trevidy F, Wolfrom J, Sebbane G, Brugidou G, Bonnetin D, Gagnayre R. Concevoir une intervention éducative pour prévenir la chute des personnes âgées en logement social : description d’une méthode de recherche. Santé Publique. 2017;29(5):623-34.
Trévidy F, Naudin D, Gagnayre R. L’apport des neurosciences au modèle de l’Identité-Logement : Les stratégies d’apprentissage des personnes âgées concernées par la chute . Education et socialisation. 1 sept 2018 (49).
Trevidy, F., Makdessi Peyronnie, M., Brunie, V., Toro-Arrocet, D., Brugidou, G., Wolfrom, J. & Gagnayre, R. (2019). Vieillir et s’adapter : apprendre pour aménager son domicile. Gérontologie et société, 41(159), 175-197. https://doi.org/10.3917/gs1.159.0175

Revues professionnelles :

– Coopérer pour Habiter, Aiguillon Construction, Antin Résidences, Norevie : Prévenir la chute en logement social : un apprentissage des locataires âgés à l’adaptation de leur domicile. Revue Actualités Habitat. 30 octobre 2018. Hors-Série n°6.
– ALFI Recherche : Continuer à vivre à son domicile après une chute. Revue Actualités Habitat. 15 juin 2017. n°1058.
–  CPH, ALFI, LEPS EA3412. L’adaptation du logement : un apprentissage commun entre professionnels et locataires âgés concernés par la chute, pour préserver la qualité de vie au domicile et lutter contre l’isolement. Dans REHAL, Union Sociale pour l’Habitat. Un panorama de recherches en cours dans le domaine de l’habitat et du logement. Coopérations chercheurs-acteurs de l’habitat. Edition 2017. P59.

Equipes du projet

Coordonnateur : GAGNAYRE Rémi

N° ORCID : 0000-0002-8942-9713

Structure administrative de rattachement : Université Paris 13

Laboratoire ou équipe : Laboratoire Educations et Pratiques de Santé EA3412

N° RNSR : 200114688R


Autres équipes participantes :

Responsable 2 : BRUGIDOU Guillaume
Association ALFI (Groupe Arcade)


Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER