Difficultés d’Inclusion des Elèves avec TSA : Attitudes et Comportements des Enseignants (DIETACE)

Résumé de soumission

Contexte : Les lois du 11 février 2005 et du 8 juillet 2013 constituent une avancée majeure dans la scolarisation des élèves avec trouble du spectre autistique (TSA, DSM-V ; APA, 2015). En effet, ces lois précisent que ces élèves doivent dorénavant bénéficier d’une inclusion au sein de l’école ordinaire et d’adaptations pédagogiques en lien avec leurs besoins éducatifs particuliers. Si sur le plan législatif, les acteurs de l’éducation sont outillés, un certain nombre d’obstacles psycho-sociaux persiste pourtant dans la mise en œuvre de l’inclusion de ces élèves (Bataille & Midelet, 2014).
Parmi ceux-là, l’attitude négative des enseignants envers l’inclusion des élèves avec TSA fait figure de proue (Kelly, & Barnes-Holmes, 2013). En effet, si la littérature scientifique a montré que ces attitudes dépendent d’un certain nombre de facteurs (reliés à la fois aux élèves, à l’environnement scolaire et aux enseignants), elle a également montré que celles-ci influencent de manière importante les intentions de comportements et, de fait, le recours à des adaptations pédagogiques (Wilson, Woolfson, Durkin, & Elliott, 2016).
Dans le présent projet de recherche, nous nous interrogeons sur la manière dont le fonctionnement du système éducatif façonne ces attitudes et intentions des enseignants envers l’inclusion des élèves avec TSA. Plus précisément, nous souhaitons montrer que la fonction de « sélection » du système éducatif (c.-à-d., l’identification des élèves les plus aptes à réussir dans le système éducatif, Dornbusch, Glasgow, & Lin, 1996), de par son rôle dans le maintien du statu quo (Batruch, Autin, & Butera, 2017), peut faire obstacle à l’expression d’attitudes positives envers l’inclusion et à l’apparition de comportements pédagogiques adaptés aux besoins des élèves avec TSA.

 

Objectifs : Le programme de recherche développé ici vise à comprendre comment les enseignants font face, aux niveaux attitudinal et comportemental, à des situations pédagogiques dans lesquelles ils doivent composer avec la fonction de sélection du système éducatif et l’inclusion d’élèves avec TSA. En raison de l’incompatibilité potentielle de ces deux missions, nous pensons que la fonction de sélection influence négativement les attitudes et comportements des enseignants vis-à-vis de l’école inclusive et des élèves avec TSA.

 

Méthode : Cinq études impliquant des enseignants du premier et du second degré sont planifiées au sein de ce programme de recherche. Les deux premières portent sur les liens que la fonction de sélection entretient avec les attitudes que les enseignants ont vis-à-vis de l’école inclusive (études 1 et 2) ainsi que leurs intentions de comportements en matière d’adaptations pédagogiques à destination d’élèves avec TSA (étude 2). Les trois autres études visent à comprendre comment cette fonction de sélection, à travers les situations d’évaluation, influence les attitudes et intentions de comportement (étude 3), les perceptions (étude 4) et le comportement des enseignants vis-à-vis d’un élève avec TSA (étude 5).

 

Perspectives : La finalité de ce projet est de constituer de nouvelles connaissances, scientifiquement validées, permettant un meilleur accompagnement des élèves avec TSA dans leur parcours de vie et notamment dans leur parcours scolaire (conformément aux directives du plan autisme). Les résultats de ces études seront diffusés à la communauté scientifique nationale et internationale via la publication d’articles scientifiques dans des revues à comité de lecture, dans des revues professionnelles et dans des revues de vulgarisation à destination de la communauté des personnes concernées par la scolarisation des élèves avec TSA. Nous souhaitons faire partager ce projet aux acteurs de terrains directement concernés par l’accompagnement des élèves avec TSA (c.-à-d., enseignants, éducateurs, inspecteurs) par la constitution de modules de formation (initiale ou continue) directement intégrés au Plan Académique de Formation destinés aux enseignants titulaires. Ces modules de formation viseront à déconstruire l’apparente contradiction entre mission de sélection de l’institution scolaire et pratiques adaptatives en lien avec l’inclusion des élèves avec TSA.

Equipes du projet

Coordonnateur : JURY Mickaël

N° ORCID : 0000-0003-2004-6682

Structure administrative de rattachement : Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education Lille Nord de France

Laboratoire ou équipe : Laboratoire Psychologie : Interactions, Temps, Emotions, Cognition - EA 4072

N° RNSR : 200615318D


Autres équipes participantes :

Responsable 2 : TOCZEK - CAPELLE Marie-Christine
Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education Clermont Auvergne, laboratoire Activité, Connaissance, Transmission, Education – EA 4281


Responsable 3 : CHAMBRES Patrick
Université Clermont Auvergne, laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive – UMR 6024


Vous êtes porteur/membre du projet et vous souhaitez faire une mise à jour ?

Dites-le nous !



    INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER